Le Terroir

« Grés », un terroir au sens noble du terme !

Une terre caillouteuse, pauvre et drainante où seule la vigne ou l’olivier peuvent porter des fruits.
Telle est notre identité, si caractéristique de notre terroir. Empruntée à l’occitan « grés », autrement dit cailloux – portant avec fierté un accent aigu et renforcé par notre attachement à notre capitale: Montpellier, les Grés de Montpellier invitent à la découverte d’un terroir bien singulier.

verre vin grés de montpellier

Le paysage

Le terroir des Grés de Montpellier s’étend sur 46 communes de la vallée du Vidourle à l’est jusqu’à la vallée de l’Hérault à l’Ouest, et de la région du Pic Saint Loup au Nord, jusqu’au littoral au Sud.
Abrité des vents du Nord et dont le climat est très influencé par la proximité maritime, le vignoble est situé sur des reliefs doucement vallonnés parallèles à la côte, à une altitude moyenne de 150 mètres, mais variant de 30 mètres à plus de 300 mètres.
Le paysage est généralement ouvert, marqué par l’urbanisation, et la mer Méditerranée est visible des points hauts. Il bénéficie d’une faible pluviométrie annuelle (500 à 700 millimètres) avec un creux pluviométrique estival marqué. Bénéficiant d’une température moyenne élevée, la zone subit cette influence de la mer qui engendre des hivers relativement doux et modère les températures maximales estivales, générant des écarts quotidiens de 11 à 12 °C lors de la période de maturation.

Les sols classés sont développés sur des formations allant du jurassique à l’ère quaternaire et sont caractérisés par une charge caillouteuse allant des galets aux éclats calcaires.

Le vignoble est localisé au pied des versants, sur les penchants et sommets des collines, bordé ou imbriqué dans la garrigue. La végétation naturelle est marquée aussi bien par les chênes kermès et verts, le ciste de Montpellier que par l’implantation par l’homme de Pins d’Alep, pins parasols.

Envoyez votre message

12 + 10 =