Les caractéristiques

Par sa composante méditerranéenne sous influence maritime, le climat est un facteur majeur de l’identité du vignoble.

Nés et élevés sous cette influence méditerranéenne, les vins, de couleur rouge uniquement, y gagnent une spécificité que l’on peut décrire par une robe rubis profond qui dévoile son identité méditerranéenne, un nez complexe exprimant les fruits rouges, noirs, la garrigue, les épices et souvent la tapenade, une bouche ample et généreuse, la finesse et des tanins soyeux.

Ils révèlent leur caractère gourmand dès la fin de l’élevage tout en ayant un fort potentiel de vieillissement.

verre vin grés de montpellier

Règles de production

L’appellation contrôlée Languedoc Grés de Montpellier a des conditions de production strictes. Les raisins sont issus de parcelles identifiées par les producteurs et approuvées par l’INAO.

Décret du 11 mars 2003

46 communes peuvent produire du Grés de Montpellier sur les 531 communes de l’AOC Languedoc.

Encépagement : Vins rouges
Cépages principaux : grenache, syrah, mourvèdre
Cépages secondaires: carignan, cinsaut, morrastel
Les vins des Grés de Montpellier doivent obligatoirement être composés d’un assemblage de deux cépages principaux pour pouvoir revendiquer l’appellation. Les cépages principaux doivent représenter au minimum 70 % de la surface revendiquée en Grés de Montpellier ainsi qu’au moins 20 % de grenache.

Rendement : Le rendement des Languedoc Grés de Montpellier ne doit pas dépasser 45 hectolitres à l’hectare

Entrée en production des jeunes vignes : Le bénéfice de l’appellation Languedoc Grés de Montpellier ne peut être accordé aux jeunes vignes qu’à partir de la 9ème feuille pour le carignan et de la 6ème feuille pour les autres cépages.

Densité de plantation : supérieure ou égale à 4 400 pieds par hectare

Conduite du vignoble : Taille courte en gobelet ou en cordon de Royat. Palissage obligatoire pour la syrah et pour les vignes conduites en cordon de Royat.

Elevage : un an

Envoyez votre message

8 + 2 =